histoire de sac

Publié le par CAROBLOG

Alors qu'a Kiev, pour sortir en ce moment,  ce serait "jamais sans mon Damar", a Tokyo c'est "jamais sans mon Vuitton". Tout japonais qui se respecte, quel que soit son age ou sa categorie socio-professionnelle, possede au moins un accessoire Louis Vuitton.  On trouve des sacs Louis Vuitton a Kiev, en fait ce sont des repliques pourtant en vente libre dans un magasin qui pourrait etre l'equivalent de nos "Galeries Lafayette"  facon style sovietique. Cela va de soi...

Publié dans Tokyo

Commenter cet article

olechko 01/03/2007 11:02

pardon my total misunderstanding of French, but I think you are speaking of proliferation of Louis Vuitton in Kyiv and the new store that opened in Passage along with Burberry, Prada, etc...   I must say I have not seen a single person walking in those stores, and I passed by there frequently to get to the Baby pharmacy... It must be that in spite of their reputation, the newly presented labels do not provide the instant bling-bling that Dolche & Gabbana does for the new Ukrainian jet set.

bonnevisite 17/02/2006 21:47

Cet hiver les tokyoites portent les Damar aussi je crois!   A propos, je trouve parfois que les Françaises tiennent les sacs Louis Vuitton  meme dans les trains en banlieue. Plusque touts sont ils repliques? De toute façon, c'est une tendance recente apparemment.
 

virginie 10/02/2006 21:12

Ah les sacs... Important ce qu'ils disent de soi...
Merci à toi de ton soutien
Bises