une commercante... commercante

Publié le par CAROBLOG
































Il y a, a Kiev, de la vie sous la ville.
C'est a dire un centre commercial sous terrain qui traverse une bonne partie du centre ville.
Je flanais donc entre les magasins ou stands pour certains car ils ne sont delimites que par de faibles cloisons quand je m'arrete a l'un d'eux.
C'etait des robes et pulls tous apparemment tricotes mains...
La vendeuse elle meme peut-etre?
Celle-ci s'approche vers moi commence a  parler et a partir de la je ne m'en sors plus.
Elle me montre differents modeles tout en blablatant...
Je m'excuse aupres d'elle: "je ne comprends pas l'Ukrainien"...
Rien n'y fait elle continue.
S'agissant de chiffons la converstion n'est pas difficile a comprendre d'autant plus qu'elle est accompagnee de gestes...
Devant tant d'enthousiasme (chose peu habituelle) je n'ose partir.....et commence les essayages.

A la fin j'opte pour un pull.
En partant, je lui dis que je suis francaise et pas americaine et la elle me dit: "Bonjour!" et "Je m'appelle Nirya". Je lui reponds. On est copines!
Finalement faire les boutiques a Kiev, ca peut etre sympa....
Plus tard dans la journee, je me rends chez un coordonier repere quelques semaines plus tot.
Celui-ci se trouve dans le sous-sol d'un immeuble dans lequel je suis rentree par hasard un jour juste pour voir car plein de gens y sortaient et entraient.
Heureusement qu'une chaussure est dessinee sur la pancarte!
J'aurais bien aime photographier l'antre du cordonnier mais je n'ai pas ose...

Publié dans Kiev

Commenter cet article

Christian 02/12/2005 13:31

Alors, finalement, le pull avait été tricoté par Nirya?
Le 10 et le 19, ça veut dire quoi? Ce sont des degrés? Ça veut dire que la température est toujours maintenue entre ces 2 chiffres?

Tu vois, je suis revenu... À bientôt!

kyranis 02/12/2005 12:28

au moins, on est au chaud sous la ville